Animaux présents dans le quotidien de millions de Français, les chiens et les chats ont une alimentation relativement stricte à travers un régime limité. Leur système alimentaire n’étant pas aussi complexe qu’un humain, c’est souvent une erreur que de leur donner en guise de friandise les restes d’un repas.

Afin de nous éclairer d’avantage, deux chercheuses italiennes ont publié la liste des poisons du quotidien les plus toxiques pour ces animaux domestiques. Leur compte rendu est paru dans le journal Frontiers in Veterinary Science.


Le chocolat

Responsable de la plupart des intoxications mortelles d’animaux domestiques dans le monde, le chocolat est en effet très dangereux. Plus précisément, c’est la théobromine, une molécule contenue dans le cacao qui met en danger le foie, si stockée en nombre.

A l’échelle d’un chien ou d’un chat, la grande quantité est beaucoup moins relative que pour un humain. Chez les chiens, cette molécule est dissoute très lentement par l’organisme.

Au total, on estime que ce processus dur plus de 20 heures chez l’animal. Responsable de vomissements, diarrhée, tachycardie et convulsions, elle peut entraîner la mort.

Dans le chocolat, nous retrouvons également de la caféine. Cette molécule est assimilée relativement rapidement dans l’organisme de ces animaux, mais elle peut provoquer des problèmes cardiaques chez le chien : tachycardie et arythmie notamment, mais également de l’hypertension, rigidité musculaire. Dans les pires des cas, le danger peut s’étendre jusqu’à un coma, ou le décès de l’animal.


Le Xylitol

Le Xylitol est un édulcorant ou faux-sucre. Présent dans des produits du quotidien tels que les dentifrices, sirop pour la toux, vitamines, chewing-gum ou encore friandises sans sucre, il est à porté des animaux domestiques. Contrairement à la théobromine que nous venons de voir dans le chocolat, le xylitol est rapidement assimilé par l’organisme, ce qui favorise la production d’insuline en des quantités énormes. Cette hormone produite par le pancréas diminue le taux de sucre dans le sang, et provoque souvent une hypoglycémie qui peut s’avérer mortelle. Les symptômes sont des vomissements, une faiblesse apparente, convulsions, chute anormale. Bonne nouvelle pour les propriétaires de félins, les chats ne seraient pas concernés par les effets néfastes du xylitol.


L’ail, oignon, ciboulette

Ces plantes riches en arômes, de la famille des Allium contiennent des organosulfoxydes. Ces molécules à base d’atomes de carbone, de soufre et d’oxygène sont toxiques pour les chiens et les chats.

Dans leur organisme, elles provoquent un stress pour l’animal et attaquent les cellules. Concernant les symptômes, ils apparaissent un à plusieurs jours après l’ingestion, et se traduisent fréquemment par des vomissements, des diarrhées, douleurs abdominales et une perte de l’appétit.

Attention également à un danger d’anémie (quantité insuffisante d’hémoglobine dans le sang) qui se traduit par une fatigue conséquente. L’urine de l’animal est également impactée, visuellement c’est une coloration rougeâtre, donnant le signal d’alerte pour le propriétaire.

L’alcool

Plus précisément, c’est l’éthanol. Cela ne concerne pas uniquement les boissons alcoolisées, que les animaux ne sont pas à même d’ingérer, souvent par dégoût de l’odeur. En revanche, les peintures, le vernis, parfum, certains médicaments, bain de bouche, les antigels sont autant d’exemples contenant de l’éthanol qui peuvent être au contact des animaux domestiques.

Également, ces animaux sont souvent tentés de consommer des pommes blettes ou de la pâte à pain/pizza crue. La levure présente à l’intérieur, en fermentant, produit de l’alcool. Pour les animaux, les effets sont très néfastes, et l’on retrouve fréquemment des bêtes victimes de léthargie, hypothermie, difficultés à respirer, abdomen distendu par le gaz produit.

Une solution efficace pour lutter contre ce genre d’accident est l’hémodialyse : une filtration du sang qui permet d’éliminer l’alcool de l’organisme de l’animal. Une consommation fréquente d’alcool endommage gravement le foie et provoque des décès chaque année.


Le raisin

Sous toutes ses formes : sec, naturel, cuit ou cru, seul ou dans une préparation. le raisin provoque des effets néfastes sur les reins des animaux. Si nous n’avons pas encore percé le fonctionnement de l’intoxication sur l’organisme, les conséquences sont bien présentes.

Les symptômes s’avèrent en revanche très aléatoires : certains chiens ne ressentent rien après avoir ingurgité une grande quantité de raisins et ne donnent pas de signes, quand d’autres sont très impactés après quelques grains consommés.

Vomissements, diarrhées, léthargie ou douleurs abdominales sont les maux qui se manifestent dans la plupart des cas. Sur un court terme, une insuffisance rénale peut s’avérer létale.


Le houblon

Cette céréale entraîne des problèmes de fièvre (hyperthermie) chez les chiens, et impacte davantage certaines races comme le Labrador ou les Saint Bernard.

Pour trouver les causes, il faut s’intéresser de plus près au houblon : comprenant résines, huiles essentielles, des tanins et des composés azotés, ces substances provoquent une réaction chimique, la phosphorylation oxydative. Le corps des chiens va notamment se mettre à fonctionner à des rythmes anormaux, et la température et le rythme cardiaque s’emballent.

Des symptômes comme l’anxiété, des vomissements et une urine de couleur brun sombre apparaissent. Le houblon est extrêmement mortel pour les animaux domestiques, puisque les deux chercheuses nous apprennent que quatre chiens sur cinq sont morts malgré des soins intensifs.

Les noix de Macadamia

Dernier élément de la liste, elles sont par exemple souvent présentes à l’intérieur d’un brownie. Divisée en deux espèces que sont la Macadamia interfolia et la Macadamia tetraphylla, elles provoquent dans les deux cas des vomissements, fièvre, faiblesse, muqueuses très pâles et des douleurs abdominales.

Bonne nouvelle toutefois, aucun chien n’est encore mort (dans les registres) après avoir ingéré ces noix. Cependant, la convalescence peut s’étendre jusqu’à 48 heures, ce qui fragilise grandement leur organisme.

 

Source: Daily Geek Show

Continuer votre lecture

Suivant ➜
En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Commentaires